Monday, November 6, 2017

Vénus en Scorpion


Le 7 novembre à 11h40 GMT, Vénus transitera en Scorpion jusqu’au 1er décembre. Pendant ce voyage, la déesse de l’amour rejoindra Jupiter et le Soleil, au trigone de Neptune et au sextile de Pluton. Ces configurations devraient agréablement servir les natifs du huitième signe, qui seront plus « jupitériens » et « vénusiens », tout en étant également plus « solaire » et donc rayonnants. Vesta, transitera également en Scorpion, pour produire un regain d’harmonie qui ne devrait pas déplaire, au contraire !

La chance pourrait donc sourire à nos amis Scorpions. Eux qui ont souvent « mauvaise presse » du fait de leur réputation d’êtres durs, sans cœur et sans remord (mais pas sans reproches !) devraient paraître bien plus vivables et agréables à leur entourage. Depuis le 10 octobre, Jupiter les incite à davantage d’ouverture et de disponibilité aux autres, autant qu’à eux-mêmes. Une évolution notoire de leur situation pourrait en découler d’ici au 8 novembre de l’année prochaine, quand Jupiter changera de signe pour passer un peu plus d’un an en Sagittaire.

Pour le moment, et pendant trois semaines, Vénus attisera d’énergie positive la vie des Scorpions d’une façon telle que certains d’entre eux pourraient améliorer leur vie comme ils ne l’auront peut-être jamais vécu jusqu’à présent. C’est fort et ce n’est pas fini. Quand Mars passera en Scorpion le 10 décembre, l’énergie deviendra beaucoup plus active et de très importantes et positives décisions pourront être prises avant la fin janvier, quand le « dieu de la guerre » sortira du Scorpion pour passer quelques semaines en Sagittaire.

Du coup, si vous appartenez à ce signe, préparez-vous à tirer au maximum parti de l’augmentation du facteur chance, quelque soit le domaine et la façon dont vous l’exploiterez. Pour moi, la chance appartient à ceux qui y croient » et pendant cette période, plus vous y croirez sincèrement et sans arrière pensée, plus vous augmenterez l’énergie positive de Vénus dans votre signe.

Capricorne et Poissons seront également favorisés, grâce aux sextiles et aux trigones évoqués plus haut. Notons cependant qu’ils ne seront pas les seuls. L’ensemble du zodiaque bénéficiera de l’effet positif de Vénus, de Vesta, du Soleil et de Jupiter en Scorpion. Une exaltation du désir de bien-être et de bien faire aura une influence positive sur chacun d’entre nous. Même si les trois signes mentionnés plus haut sont un peu plus concernés que d’autres, ce que leurs natifs réussiront à glaner dépendra de leur disponibilité aux énergies cosmiques en mouvement, de la teneur générale de leur thème astral et de la façon dont ils perçoivent leur situation et les notions d’évolution, de réussite et de chance. Nous sommes ce que nous voulons voir de nous-mêmes. C’est souvent ce qui fait la différence entre ceux qui « réussissent » et ceux qui ont du mal à se hisser jusqu’aux sommets qu’ils souhaitent (ou qu’ils rêvent) d’atteindre. Alors, pendant que Vénus attise l’apparition des bonnes choses de la vie, profitons-en tous pour faire de notre mieux pour être mieux, et nous réussirons ! 
                                                                                     

© Roland Legrand – ABLAS ASTROLOGY – 6/11/2017 

Tuesday, October 24, 2017

Mars en Balance et le Bélier se réveille…


L’énergie de Mars en Balance n’est pas à son plus haut niveau si l’on s’en tient aux préceptes d’astrologie traditionnelle qui considère l’astre en « débilité » dans ce signe opposé au Bélier, son signe de domicile ou de « maîtrise » pour employer le jargon conventionnel. Personnellement, je trouve que cette position est intéressante car elle permet au « dieu de la guerre » de s’exprimer avec diplomatie et habileté plutôt qu’impulsivité. Il devrait donc avoir un effet tempérant sur les querelles de clochers, en apaisant les tensions grâce au dialogue. On gardera l’épée dans son fourreau, utile seulement en cas de force majeure pour se défendre ou s’imposer quand rien d’autre ne semble fonctionner.

Mars est en Balance depuis le 22 octobre à 18h30 GMT. La carte du ciel ci-contre montre les différents types d’aspects que produira Mars avec le reste du zodiaque jusqu’à la fin de son voyage dans ce signe, le 10 décembre 2017. Les traits bleus sont des liens harmoniques, les traits verts des effets discutables et les traits rouges des risques de tension.

J’ai tracé les aspects à partir de Mars, de Vénus et de Vesta, ensemble dans ce signe de la Balance jusqu’au 8 novembre quand ces deux « copines » passeront en Scorpion pendant quelques semaines.
Les signes de chaque côté de la Balance, Vierge et Scorpion, ne seront pas particulièrement concernés par l’énergie de Mars. Sauf que les natifs de la Vierge pourront souffler un peu en voyant sortir de leur signe un Mars bien décidé en opposition à Neptune pendant quelques six semaines à semer le trouble dans leur vie.

Les natifs du Scorpion ne devront cependant pas s’endormir sur leur travail ou sur leurs lauriers. Ils devront plutôt se préparer à l’arrivée de Mars prévue le 10 décembre et qui, d’un commun accord avec Jupiter, pourrait leur permettre un fantastique envol s’ils ont bien préparé leur programme pour agir au mieux de leurs intérêts.

Aux « sextiles » de la Balance, les natifs du Lion et du Sagittaire bénéficieront d’un regain d’énergie positive qui leur permettra d’enfoncer des portes et de montrer leurs potentialités, leur talent ou leur créativité. De très belles répercussions en découleront, tant dans leur vie intime que socioprofessionnelle, selon leurs projets, ambitions et la façon dont ils gèreront les opportunités.
Arrive ensuite les « trigones » avec les deux autres signes d’Air, Gémeaux et Verseau. Cet aspect étant sûrement le meilleur de la panoplie astrologique, les natifs de ces deux signes seront plus efficaces, disponibles, déterminés et capables dans les domaines les plus variés. Grâce à Vénus et Vesta, ils auront davantage de chance et seront plus disponibles aux opportunités. De grands moments en perspectives, dont certains avant le 8 novembre.

Le « quinconce » est ce que j’appelle « un aspect d’évolution ». Il représente la tendance à procrastiner, donc à remettre à plus tard ce qui devrait pourtant être fait immédiatement. Mars va suggérer aux natifs du Taureau et des Poissons d’assumer leurs responsabilités sans attendre. La nécessité d’agir s’imposera avec une certaine ambiguïté, comme si le destin s’amusait à endormir leur conscience des réalités tout en les imposant aux moments les moins opportuns. Exemple : On est au lit le soir, bien installé. Soudain on se souvient qu’on a oublié de faire un truc important avant de se coucher. Seulement voilà, on est bien installé… Alors on se dit « on verra demain ». Mais le lendemain matin, toute la maison est inondée ! 

L’opposition « unit » deux signes dont les éléments sont « complices » (en l’occurrence, Air et Feu). Ainsi, Balance et Bélier sont complémentaires, mais ils sont opposés. Dans toute Balance, un Bélier sommeille et dans tout Bélier réside une Balance. Ce sont des frères ennemis, des faux jumeaux, des faux amis… Ce dont la Balance manque (l’esprit de décision, par exemple) le Bélier en a à revendre et n’hésite pas à le partager. Ce dont le Bélier manque (la diplomatie, par exemple) la Balance en diffuse à longueur de journée pour harmoniser ou désamorcer les bombes que le Bélier a souvent envie de voir exploser.

Mars est la planète du Bélier. Son transit en Balance aura un effet « Bélier » sur les natifs de ce signe, tout en augmentant les tensions dans la vie des natifs du Bélier. Des incidents de parcours, voire des accidents, ne sont pas impossibles. Un effort d’autocontrôle sera salutaire et protecteur du bon, de la sécurité et du bien-être. Associé à Vénus et Vesta, Mars rendra la Balance plus créative et plus combative pour profiter des bonnes et belles choses de sa vie. Dans un même temps, le Bélier s’enflammera davantage, avec passion et sincérité. Grâce au trigone de Saturne en Sagittaire, il réussira sûrement à se dominer pour éviter des dérapages ou des excès de zèles qui lui nuiraient. Un changement inattendu et très positif pourrait même se produire grâce à Uranus qui incite de nombreux Béliers à changer radicalement leur vie depuis le début de son transit dans ce signe en mars 2011.

En conclusion, Mars nous rendra tous plus combatifs dans le souci de bien faire autant que possible, avec de plus ou moins heureuses répercussions selon l’ensemble du thème astral de chacun. Si vous souhaitez davantage d’information sur un sujet qui vous intéresse ou vous interpelle, n’hésitez pas à me contacter pour me poser vos questions en cliquant sur ce lien : www.ablas-astrology.com/page3.htm et je vous répondrai dans les meilleurs délais.

En attendant, je vous souhaite une agréable traversée de Mars en Balance 😊

A bientôt pour un autre article sur cette page.


© Roland Legrand – 23/10/2017 

Sunday, October 22, 2017

Quand le passé resurgit...

Quand le passé resurgit sans raison apparente…

Bien qu’on s’apprête à entrer dans la période Scorpion qui va commencer dans la nuit du 23 au 24 octobre, l’entrée de Vénus dans le signe de la Balance le 14, a coïncidé avec un besoin instinctif de fouiller dans mes « vieux écrits » où j’ai retrouvé quelques « perles », dont l’article ci-dessous, écrit en novembre 2004 pour le magazine Numerologia. J’ai ajouté une partie actualisée pour clore ma prose de l’époque avec un petit prévisionnel pour les natifs de ce signe. Bonne lecture 😊

LA BALANCE ET LA VIE
Par Roland LEGRAND

Son caractère :

La Balance appartient à l’élément AIR. L’astrologie lui accorde traditionnellement la maîtrise de Vénus. De mon côté, je préfère celle de Vesta, un astéroïde qui orbite entre Mars et Jupiter, avec Pallas, Cérès et les autres. Tout petit (390 km de diamètre seulement) du fait de son intense luminosité, il est visible de la Terre sans instrument. Vesta symbolise l’équilibre et l’harmonie que les natifs de la Balance tendent à préserver toute leur vie. Diplomate et plutôt bien disposée à l’égard du monde qui l’entoure, la Balance vit davantage pour les autres que pour elle-même. Son besoin d’approbation est fort et s’exprime plus particulièrement dans les relations de couple, où elle excelle. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir ses hauts et ses bas, parfois d’une rare intensité. L’incidence du Bélier, situé à l’opposé de la Balance autour du zodiaque, produit des sautes d’humeur spectaculaires, des réactions agressives et une grande impulsivité. Sous une apparente nonchalance et une bonhomie compassionnée, les natifs de la Balance sont donc un peu comme l’eau qui dort, il ne faut pas s’y fier...

Ses idéaux amoureux :

L’homme Balance est docile et affable, toujours avenant et ouvert à son entourage. Il a besoin d’une compagne qui partage ses idées, mais qui est capable aussi de prendre les décisions qui souvent lui posent problèmes. En effet, cherchant un peu systématiquement à ménager la chèvre et le chou, il a du mal à prendre position. Cette attitude peut le conduire au célibat à perpétuité, ou presque...
La femme Balance est toute en modulation de fréquence. Elle s’adapte autant que possible aux besoins de son partenaire qu’elle a besoin d’admirer pour lui être fidèle. Signe d’air, la Balance en a besoin pour respirer et se sentir libre et maîtresse de sa vie. Elle s’accommodera difficilement d’un partenaire jaloux et possessif, préférant les romantiques, un peu artistes et toujours disposés à rêver d’un monde meilleur sous un ciel étoilé...

Ses projets de vie :

Trouver l’équilibre entre les forces qui dirigent le monde ou celles qui manipulent son quotidien à différents niveaux, est l’objectif primordial de la Balance. L’harmonie est son point fort et son talon d’Achille. Elle est en perpétuelle oscillation entre le pour et le contre. C’est pourquoi on la retrouve souvent dans les métiers en rapport avec la justice et l’équité. C’est avant tout une artiste, très sensible à la musique et aux vibrations en tout genre. Elle cherche donc sa voie dans les secteurs professionnels où les notions d’équilibre et d’harmonie sont des atouts majeurs pour réussir. L’art, la mode, l’esthétique, mais la politique aussi l’intéressent et peut motiver une vraie carrière. L’argent n’est pas un objectif majeur, mais il devrait faire l’objet d’une plus grande attention ou d’un plus grand respect pour éviter les manques chroniques ou les erreurs fâcheuses. La réussite est souvent remarquée au cours de la deuxième partie de la vie, après avoir atteint la quarantaine...

Sa relation aux autres signes :

Bélier :
Le Bélier est à l’opposé de la Balance et, puisque les extrêmes s’attirent, il n’est pas rare de rencontrer des couples marqués par ces deux signes. L’hésitation légendaire de la Balance est compensée par l’impulsivité du Bélier et inversement. La Balance parlant souvent d’elle en disant « nous sommes », intégrant spontanément l’autre dans sa vie, le Bélier est essentiellement centré sur lui-même. Cette relation peut donc fonctionner à merveille, jusqu’au jour où le Bélier qui sommeille dans la Balance se réveille...

Taureau :
Il n’y a pas de mésentente majeure entre ces deux signes, mais un mélange homogène de leurs qualités respectives n’est pas facile. Le Taureau est du genre buté, alors que la Balance essaie toujours de concilier. C’est sur cette base que la relation est admissible. Ce que le Taureau impose, la Balance accepte, avec la perspective toutefois de changer les choses en douceur, à sa manière. Quand une dispute éclate et que le Bélier qui sommeille est réveillé chez la Balance, le pire peut se produire. Une rupture bête et brutale, sur laquelle le Taureau ne reviendra jamais...

Gémeaux :
Ces deux-là sont des complices nés. Ils feront les 400 coups et s’amuseront souvent aux dépens de leur entourage. Ils auront du mal à obtenir des résultats concrets et durables. Ils aiment trop le changement pour s’installer dans la routine d’un couple tel qu’on le conçoit de façon traditionnelle. Leur anticonformisme les incite à la liberté pour chacun, avec des débordements les risques qu’ils impliquent pour la relation. Plutôt frère et soeur ou amis qu’amant, Balance et Gémeaux passeront davantage de temps à discuter, à voyager et à socialiser qu’à s’occuper d’un foyer qui ne sied guère à leur nature vagabonde...

Cancer :
Affable et casanier, le Cancer saura retenir sa Balance par le goût qu’il dispensera pour agrémenter le décor du foyer jusqu’à ce qu’il convienne précisément. Attaché aux valeurs traditionnelles, fidèle et émotif, le Cancer fera tout pour garder sa Balance dans la quiétude et l’harmonie dont elle a besoin pour son équilibre intime. Cette relation pourrait donc fonctionner à 100%, car l’équité et les concessions dont la Balance est capable compenseront largement les sautes d’humeur d’un Cancer parfois lunatique et associable...

Lion :
L’approche plutôt rigide des choses de la vie confère au Lion une tendance autocratique que la Balance aura parfois du mal à accepter. Sa souplesse et sa gentillesse naturelles lui permettront de s’adapter, de comprendre et de pardonner, mais si une vraie dispute éclate et que le Bélier se réveille, une rupture bête et brutale pourrait en découler rapidement. Sachant que la fierté du Lion l’empêchera de revenir sur sa décision (si c’est lui qui l’a prise) bien des souffrances découleraient de cette union démolie...

Vierge :
La souplesse de la Balance aura raison de l’inquiétude de la Vierge, qu’elle se chargera de rassurer par tous les moyens possibles et imaginables. La Balance est experte en funambulisme et passera son temps sur la corde raide avec une Vierge dont les critères et les besoins deviendront de plus en plus rigides au fil des années. Des efforts mutuels seront progressivement nécessaires pour éviter les ruptures d’harmonie, dont la Balance souffre toujours profondément...

Balance :
L’association de deux signes identiques est toujours délicate, mais elle peut fonctionner à merveille si le niveau d’évolution intellectuelle ou spirituelle le permet. Un couple de Balances passe généralement son temps à chercher des compromis, à tergiverser et à essayer de prendre une décision commune. Qu’il s’agisse de la date de mariage, d’une destination de voyage ou d’un prénom pour un enfant, ils ont du mal à s’entendre, mais ils font semblant pour éviter à tout prix les conflits ouverts...

Scorpion :
Ces deux signes se suivent mais ne se ressemblent pas. Dur, déterminé, tranchant et solitaire, le Scorpion est rapidement agacé par les tergiversations incessantes d’une Balance qui ne sait pas ce qu’elle veut ou qui ne veut pas ce qu’elle sait... Elle se donnera du mal pour adoucir ce Scorpion « mal embouché » et déploiera une panoplie impressionnante de bonnes intentions qui risquent de l’attacher sans assurance de bonheur auprès d’un être aussi difficile que le Scorpion peut l’être quand il est en présence d’une victime potentielle...

Sagittaire :
Une totale harmonie est possible dans une relation entre ces deux signes. Les aspirations philosophiques ou spirituelles du Sagittaire émerveillent la Balance en quête de réponses et de réconfort constant. Le goût du voyage est partagé et produira des moments particulièrement agréables à la découverte de nouveaux horizons ou de nouvelles cultures. Pourtant, son besoin de confort et de sécurité, risque d’inquiéter la Balance si son Sagittaire préféré reste indéfiniment locataire du monde entier.

Capricorne :
Des couples durables et complices se bâtissent sur cette base. La relation n’est pas nécessairement exaltante, mais si la Balance sait tirer parti et ramener à la surface toute la sensibilité et l’émotivité « Cancer » du Capricorne, une amélioration majeure des rapports en découle systématiquement. Fidèle et solide, le Capricorne protège la Balance et assure son confort et sa sécurité matérielle, sociale et familiale. Un peu de souplesse ne nuit pas à la Balance pour trouver le moyen de dérider l’eau qui dort dans son Capricorne adoré...

Verseau :
Il y a du mouvement dans une telle relation, c’est le moins qu’on puisse dire ! L’élément Air ici doublé alterne les tempêtes magistrales avec les brises légères et agréables. Climat instable pour cette relation. Le Verseau indépendant cherche trop sa liberté. Même si la Balance respecte les besoins d’un Verseau en perpétuel changement, elle finit toujours par pencher en faveur des conséquences incontournables du manque de suivi dont le Verseau se rend souvent coupable. Dans ces moments-là, de grands coups de tonnerre retentissent...

Poissons :
Leur souplesse respective est un atout propice au bon fonctionnement de la relation. Intuitif et sensible, le Poisson évolue avec la même aisance en eau claire ou trouble, pendant que la Balance s’adapte aux changements de climat, en s’abritant des coups de vent trop forts si nécessaire. Il semble pourtant que le manque de détermination du Poisson, associé à l’hésitation naturelle de la Balance, soit un obstacle majeur à surmonter. Se ressentir l’un l’autre, c’est bien, mais l’esprit ne doit pas remplacer l’action concrète.

Les signes à éviter :

Bélier :
Les extrêmes s’attirent mais ne se ressemblent pas. Alors, même si ces deux-là réussissent à s’entendre quelque temps, ils sont fondamentalement opposés dans leur nature profonde et finiront par entrer en guerre à la moindre occasion. Malgré sa souplesse, la Balance s’accommodera difficilement de l’impulsivité du Bélier.

Scorpion :
Trop dur pour satisfaire le besoin d’harmonie et de paix intérieure de la Balance, le Scorpion trop ardent, ténébreux et parfois « cruel » rend la vie difficile pour un être sensible et vulnérable. Même si la gentillesse de la première déteint un peu sur la rugosité du second, avec le temps, si la Balance ne s’impose, elle sera mangée tout entière...

Poissons :
Ce signe n’étant pas réputé pour ses prises de position ou de décision, le lien avec une Balance ne ferait qu’aggraver la tendance. Si ni l’un, ni l’autre n’est sûr de lui, la relation de couple devient particulièrement trouble et incertaine. Il faudra donc faire des efforts constants pour favoriser le réalisme et le sens pratique au quotidien...

Les signes à fréquenter

Lion
Le Feu du Lion est alimenté par l’Air de la Balance, produisant une augmentation de chaleur et d’énergie positive. Le côté dominateur du Lion permet à la Balance de se sentir en sécurité, protégée et guidée dans les décisions qu’elle a souvent du mal à prendre. Souple et diplomate, elle s’accommodera de l’égocentrisme exacerbé de son Lion préféré...

Sagittaire
Ces deux signes sont naturellement complices car l’un apporte spontanément ce qui manque à l’autre et inversement. Le goût du voyage et le besoin d’évolution sociale, intellectuelle ou spirituelle permettent au Sagittaire de donner confiance à la Balance en toute circonstance, en l’aidant à relativiser et à trouver son point d’harmonie et d’équilibre intérieur...

Gémeaux
A l’opposé du Sagittaire, ce signe fait preuve d’une extrême souplesse et d’une très grande adaptabilité aux circonstances, situations ou aléas de la vie. La Balance diplomate et compréhensive s’amuse beaucoup en compagnie de ce signe enfant qu’elle peut avoir tendance à materner à sa manière pour le plus grand plaisir du Gémeaux facétieux...

Les tranches de vie

Adulte, la Balance est en perpétuelle quête d’équilibre et d’harmonie. Elle s’insurge contre l’injustice et se pose constamment la question de savoir si ses décisions ou ses positions n’interfèrent pas avec la « justice cosmique ». Jamais sûre d’elle-même, elle tergiverse beaucoup et préfère suivre sa moitié ou l’opinion de son entourage plutôt que de s’imposer d’après ses propres critères. Naturellement douée pour la communication, elle est capable de broder toute une histoire autour d’un fait divers anodin et s’emporte de façon théâtrale quand il s’agit de défendre ce qu’elle conçoit de plus beau ou de plus cher. Sa vie professionnelle est marquée par sa créativité et son besoin de contacts humains. Elle se morfond dans un bureau, si elle n’a pas des collègues sympas avec qui parler. Elle préfère le mouvement, les déplacements, les voyages et les relations publiques...

Le troisième âge

Sa grande difficulté étant d’accepter l’effet du temps sur l’apparence physique, la Balance qui s’évertue autant que possible à rester jeune et belle, ne se sent pas à l’aise avec la vieillesse. Elle fait donc de son mieux pour conserver sa grâce et son charme et traverse les années jusqu’à la fin de sa vie en essayant de retenir le temps qui passe sans pouvoir l’arrêter. Pour s’occuper, après la retraite, elle reste en contact avec ceux qu’elle aime, elle organise des rencontres, des goûters et des débats autour de ses sujets préférés. Elle revient parfois à ses premières amours, au théâtre ou à la chanson. Tout ce qui lui permet de se faire remarquer en douceur et de façon agréable à l’oeil et aux oreilles motive le programme de ses journées. C’est donc avec plaisir que ses proches lui rendent visites et l’entourent d’amour et de respect...

Le ciel de la Balance en cette fin 2017 *

Depuis le 14 octobre donc, Vénus agit de façon agréable dans la vie des natifs de la Balance, signe ou Ascendant. Mars s’apprête a y faire également son entrée aujourd’hui 22 octobre à 18h30 GMT (20h30 en France) pour un voyage d’environ six semaines, qui se terminera le 10 décembre. Si Vénus adoucit, on sait que Mars a plutôt tendance à rendre moins docile, plus entreprenant, réactif ou impulsif. La présence de Vesta dans ce signe devrait contribuer à préserver l’harmonie autant que possible. Le 7 novembre, Vesta et Vénus seront conjoints au dernier degré de la Balance, s’apprêtant à servir davantage les intérêts du Scorpion, où ces deux astres rejoindront Jupiter. Je reviendrai sur ces transits importants dans un prochain article.

Favorisée quand même par Saturne en Sagittaire, la Balance devrait terminer l’année avec le sentiment d’avoir réalisé concrètement quelque chose d’important. Tout ce que doit changer étant représenté par Uranus, dont le transit en Bélier met l’accent sur le besoin de transformer les relations humaines, le trigone actuel avec Saturne a permis, depuis 2015 environ, d’obtenir des résultats positifs concrets au niveau couple, partenariat, collaboration et autres activités ou projets en accord avec l’autre ou les autres.

Il faudra faire un effort de vigilance et de tempérance pendant le transit de Mars en Balance. Bien gérée, l’énergie combative qui en émergera, permettra de s’imposer durablement dans un domaine clé. Le trigone de Saturne évitera à Mars en Balance d’introduire dans son comportement l’énergie du Bélier qui n’aurait pas le meilleur effet. Au contraire, grâce à Saturne, un degré de contrôle sera favorable à la construction et à la réussite.

Globalement, ce qui doit être remis en question depuis quelques années déjà (peut-être depuis 2008/2009) pourra être envisagé avec davantage de réalisme dès le début de l’année prochaine. Même si « ça fait mal » il faut parfois accepter d’en passer par l’étape « souffrance » pour gravir les échelons de la vie. Souvenons-nous que c’est surtout la façon dont on perçoit les choses qui en fait leur importance ou leur intérêt. La chance appartient à ceux qui y croient. Si les natifs de la Balance restent confiants en leur bonne étoile, elle leur sourira et leur permettra de surmonter bien des obstacles et de prendre d’importantes décisions qui auront d’aussi importantes répercussions à très long terme.

Si vous souhaitez en savoir plus en fonction de votre propre thème, surtout si vous avez un projet ou une préoccupation particulière, n’hésitez pas à me poser votre question en cliquant ici : www.ablas-astrology.com/page3.htm

Bonne fin d’année 2017 et à bientôt pour un autre article sur cette page.

© Roland Legrand





Sunday, September 3, 2017

LA FIN DU MONDE

Annoncée pour le 23 septembre 2017 Il y a quelques jours, j’ai reçu une question au sujet du thème du 23 septembre 2017 supposé contenir des informations utiles pour confirmer ou non la fin du monde prédite par différentes sources plus ou moins fantaisistes ou sérieuses. Voici le contenu de cette question en copié/collé ci-dessous :

“Que pensez-vous de la date du 23/09/2017, représente-t-elle un danger pour l'humanité ?”

Voici ma réponse :

"Bonjour,Suite à votre demande, pour laquelle je vous remercie, voici ma réponse à votre question :Voici le Thème du 23 septembre 2017, monté pour 12h (heure française), sans domifier (c’est-à-dire sans placer l’Ascendant et les maisons) étant donné que votre question est d’ordre mondial. En effet, on peut uniquement domifier pour un endroit particulier, afin de voir comment les influences générales influencent un lieu spécifique. En ne concentrant notre attention que sur l’état du Ciel, nous aurons alors un aperçu des énergies actives pour la planète entière.

Diverses sources (principalement religieuses) parlent de ce jour du 23 septembre 2017 en se référant à un alignement d’étoiles dans la constellation de la Vierge et du Lion. Il faut tout-de-suite souligner un point important : en utilisant les constellations, on réfère au Zodiaque Sidéral, dont les signes sont décalés par rapport au Zodiaque (plus communément utilisé) dit Tropical, qui se base non pas sur les constellations, mais sur un placement des signes par rapport aux saisons astronomiques (en rapport avec les équinoxes et les solstices).

Le Zodiaque Sidéral décale très légèrement les signes chaque année pour faire coïncider le signe du Bélier avec la constellation du même nom. Le système utilisé par la méthode ABLAS est le système Tropical, pour différentes raisons (par exemple, le taille de chaque constellation étant différente, comment attribuer des signes de longueur égales à des constellations qui ne le sont pas ?).

Le but n’est pas ici de comparer les deux systèmes, mais bien de vous mettre au courant de cet état de fait, si d’aventure vous entendez parlez sur internet notamment d’un amas de planètes en Lion, alors que sur le Thème ci-dessus vous le trouverez dans le signe de la Vierge.

Quoi qu’il en soit, seules les planètes sont des énergies actives, et non pas les signes. Ces derniers colorent les énergies, mais l’influence active est uniquement due à l’action des planètes, qu’elles se trouvent dans une constellation particulière ou dans un signe particulier.

Ceci étant précisé, passons à l’analyse des aspects, qui vont nous éclairer quand à ce jour du 23 septembre à venir. L’amas qui se trouve en Vierge (et, en Zodiaque Sidéral, dans la constellation du Lion) comprend Vénus- Mercure-Mars. Ces planètes représentent les désirs, le mental, l’action respectivement.

Détaillons les aspects de cet amas pour comprendre ce qui est en jeu. C’est particulièrement l’opposition à Neptune qui va nous éclairer. Neptune représente les religions en mondial, et de façon générale tout ce qui est intangible, subtil, imaginaire et souvent, lors de dissonances comme l’opposition du 23 septembre, il crée des illusions, des mirages. Quand Mercure s’oppose à Neptune, c’est le mental (Mercure) qui devient flou, qui peut nous illusionner. Quand Vénus s’y oppose, ce sont les désirs et les images que l’on se forme qui ne sont pas conformes à la réalité. Quand c’est Mars, qui représente l’action, l’activité, les événements brutaux en mondial (associé à une dissonance de Pluton), c’est représentatif d’une action qui ne se réalise pas, « d’un coup d’épée (Mars) dans l’eau (Neptune) » pour utiliser une métaphore. On voit par cette seule configuration que ce jour du 23 septembre met d’un côté les idées et idéaux (à caractère religieux) avec Neptune, et de l’autre des astres qui représentent plutôt les idées concrètes, et l’action bien physique. Avec l’opposition, il y a une fracture entre les deux, ce qui ne serait pas le cas si une harmonie les liait. Il semble bien que ce jour du 23 septembre devrait montrer que Neptune, une fois de plus, nous a joué un tour.

Pour aller un peu plus loin, prenons Chiron, maître de la Vierge, signe dans lequel se trouvent Vénus-Mars-Mercure. Ce signe est celui de l’analyse, de la précision, ce qui représente bien tous les détails donnés quant à ces alignements dans ces textes a priori anciens (bien représentés par Mercure en Vierge.) En se reportant à Chiron, qui maîtrise la Vierge, nous le trouvons en Poissons, signe des illusions, position qu’il partage avec Neptune. Il semble que les traductions et la compréhension de ces textes n’ait pas été correcte, car tout pointe vers une illusion en ce jour. En observant les aspects positifs à cet amas, on trouve deux harmonies à Pluton et à Uranus, deux astres qui devraient être très dissonants dans les catastrophes d’ampleur mondiale. Ils sont en harmonie, indice que si un changement intervient ce jour-là, il ne sera pas de nature à mettre en danger l’humanité. Observons la Lune, qui représente le peuple, les gens qui vivent sur cette Terre. Elle sera en harmonie avec l’amas en Vierge et Neptune, ce qui suggère qu’alors les gens vont prendre conscience de l’illusion entretenue jusque-là, et l’harmonie à Pluton ne laisse pas entrevoir de danger particulier pour le peuple. Le seul aspect qui pourrait contenir un potentiel de risque est l’opposition Jupiter-Uranus. Cependant, elle est en cours depuis une année, et tant qu’elle durera (jusqu’au 10 octobre 2017) Saturne sera toujours en Sagittaire pour veiller à contenir ces forces. En effet, trigone Uranus et sextile Jupiter, Saturne harmonise cette dissonance et cela représente un indice de pérennité, de stabilité.

Pour conclure, il est évident que, s’il est possible qu’avec une domification vraiment difficile dans un coin du monde un événement tragique puisse se dérouler quelque part sur cette Terre le 23 septembre, il est hautement improbable que quelque chose se passe qui puisse mettre en danger l’humanité. ..."

Ceci étant expliqué, le seul vrai danger actuellement viendrait de la Corée du Nord qui menace les USA depuis quelque temps de guerre totale. Je pense pourtant que son leader est suffisamment intelligent (ou pas assez fou) pour déclencher un conflit nucléaire. J’ai vue aussi sur Internet qu’il pourrait s’agir d’une collision avec une planète mythique du nom de Nibiru. Voici ce qu’on peut lire à ce sujet : Le 21 août 2017 la Lune éclipsera le soleil et provoquera une éclipse de soleil totale en Amérique, ce qui plongera la Terre dans l’obscurité et une froideur qui recouvrera « 50% de la planète. » Il semblerait qu’un individu du mouvement de l’Apocalypse de Nibiru a dit qu’une éclipse solaire aura lieu au même moment que la planète X mythique, qui est une planète extraterrestre géante faisant 10 fois la taille de la Terre et qui avalera notre planète; ce qui indique une fin du monde imminente…

Notez qu’une fin du monde était également prévue en août et que le 23 septembre 2015 était également une date fatidique pour la Terre si l’on en croit certaines sources.

Si vous tapez “fins du monde” sur Google, vous allez trouver de très nombreuses dates de fin du monde. Alors, gardons espoir que ce 23 septembre 2017 se passe aussi tranquillement que le 22 et surtout, le 24 ! 😉

Bonne rentrée à tous !